Lors de ces deux dernières années, j’ai constaté chez les gens, toutes sortes de comportements face à ce qui s’est passé dans le monde.

Il y a un point qui est ressorti chez la majorité d’entre eux : la difficulté de faire des choix.

Cette difficulté provient du fait qu’ils n’arrivaient pas à distinguer le vrai du faux et n’avaient pas les connaissances spécifiques qui auraient été nécessaires pour argumenter leurs choix.

Du coup, au nom de la raison, ils ont fait des choix, sans se rendre compte qu’ils étaient issus de la peur.

Il n’y a aucun jugement de ma part. J’ai juste constaté à quel point, il est ardu pour nous, les êtres humains, d’être à notre écoute lors de moments difficiles, de faire des choix conscients et de les assumer. C’est comme si nous avions déconnecté un instinct de survie essentiel, l’écoute de ce que nous ressentons dans notre corps et dans notre cœur.

 

Comment un conseiller intérieur se transforme en parasite

Le manque de présence et d’écoute de notre corps ne permet pas à l’individu de gérer ses peurs de manière cohérente.

Dès lors, tels des parasites, la peur et nos conditionnements conflictuels implantent dans notre tête des graines d’idées qui vont germer, croître et nous serons persuadés qu’elles viennent de nous. Elles paraissent raisonnables et nous manipulent. La peur affectionne la raison et l’utilise pour nous contrôler, tout en nous illusionnant sur le fait que nous contrôlons notre vie.

Quelle que soit la décision que vous êtes appelé à prendre, et quelle que soit l’option que vous allez choisir, le choix de la peur est toujours un mauvais choix.

Prenons un exemple. Imaginez, vous vivez en couple, vous traversez des difficultés avec votre conjoint et vous vous demandez si vous allez rester en couple ou vous séparer. Que vous choisissiez de rester en couple ou de vous séparer n’a pas grande importance. C’est la partie de vous qui choisit qui importe.

Si c’est la peur, comme la peur de vous retrouver seul par exemple, qui vous fait choisir de rester en couple, ce n’est pas bon. Si c’est la peur également qui vous incite à vous séparer, comme la peur de vous positionner face à votre conjoint par exemple, c’est n’est pas bon non plus.

La peur, sans conscience, n’est pas bonne conseillère. Elle n’est alors qu’un parasite qui vous incite à vous enfoncer un peu plus dans vos problèmes, car vous n’avez pas compris en quoi ils vous sont utiles ou avez peur d’y faire face.

A l’inverse, la peur, en conscience, peut s’avérer être une excellente conseillère.

Un conseiller ne vous dit pas ce que vous avez à faire, il ne choisit pas pour vous. A l’instar d’une carte et d’une boussole, un conseiller vous guide. Il vous aide à obtenir un maximum d’informations aidantes qui vous permettront de faire de bons choix.

 

La connaissance est un excellent moyen pour sortir de la peur

La connaissance prime sur la force.
La connaissance prime sur l’habileté.
La connaissance est le meilleur remède contre l’ignorance.

La peur peut être induite par un manque de préparation, qui découle normalement d’un manque de connaissance.

Mais nous ne pouvons pas tout connaître. Alors, comment gérer les situations et faire des choix cohérents, malgré la présence de la peur et du manque de connaissance ?

Tout d’abord, je vous propose de faire une distinction entre savoir et connaissance.

La cognition est la faculté, l’acte de connaître, elle est un processus par lequel un organisme acquiert la conscience des évènements et objets de son environnement.

Cognitif signifie littéralement « qui concerne l’acquisition des connaissances ».

Le savoir intellectuel n’est ni le Savoir, ni la connaissance. Lorsqu’un apprentissage théorique reste dans la tête il n’est pas de la connaissance. Pour transformer ce savoir intellectuel en connaissance, c’est par le corps que cela se passe, par l’action, par la pratique. C’est l’assimilation qui transforme le savoir intellectuel en connaissance, qui devient alors une partie de nous-mêmes.

Quant au Savoir, je pense que ce terme désigne le Divin, les mécanismes de création, la Vie. Et la sagesse en est sa manifestation, elle désigne l’état d’esprit et l’état d’être permettant la manifestation du Savoir, d’être conscient de celle-ci et de pouvoir la lire.

Pour en revenir à notre sujet, je pense qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un savoir intellectuel sur un sujet pour prendre une décision cohérente.

Je pense qu’une partie de chacun de nous est connectée en permanence au Savoir et capte ses messages. Cette partie c’est le corps.

En l’écoutant, vous n’avez pas forcément besoin d’un savoir intellectuel, ni d’une connaissance intégrée pour pouvoir faire de bons choix. En écoutant votre corps, sans connaissances sur un sujet, vous ne pourrez pas argumenter vos choix, mais serez tout de même capable de faire les bons choix. En écoutant votre corps vous ressentirez si un choix est bon ou mauvais pour vous, ce qui est suffisant pour bien choisir. Avec l’expérience, en travaillant votre sensibilité, vous pourrez petit à petit avoir des précisions sur la nature de ce que vous avez à choisir. Toutes vos connaissances, quelles qu’elles soient, sont à la disposition du Savoir et de votre corps. En lâchant prise sur le mental et la raison, sans pour autant être déraisonnable, ni stupide, vous serez étonné de la précision que vous pourrez avoir en écoutant ce que votre corps à perçu comme informations.

 

Tant qu’une théorie est dans votre tête, c’est du savoir intellectuel.

Une fois que vous l’avez intégrée dans votre corps, c’est de la connaissance.

La clé pour accéder à la connaissance : Écouter votre corps.

Si vous êtes présent et à l’écoute de votre corps, vous êtes tout de suite alerté s’il y a un danger. Une fois celui-ci identifié, vous aurez distingué ce qu’il est possible de faire et serez à même de prendre une décision cohérente.

Cette aptitude est valable absolument pour tout, la santé, l’alimentation, au niveau affectif, professionnel…

Sur le fronton de Delphes, en Grèce, il est écrit : « Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers et les Dieux. »

Cela signifie « écoute ton corps, écoute tous les signaux qu’il manifeste ». Que ceux-ci soient physiques (transpiration, odeur, couleur, texture, température…) ou émotionnels (sensations, émotions, ressentis, sentiments) – l’émotionnel se vit dans le corps.

Être à l’écoute de votre corps vous permet d’identifier un déséquilibre et pouvoir ainsi agir pour retrouver le juste équilibre et un bon alignement intérieur.

Si vous êtes à l’écoute de votre corps, vous êtes à l’écoute de ce qu’il vit, de ce qui est, de ce qui est juste au fond de vous. Alors, vous n’avez plus besoin de savoirs intellectuels pour argumenter ou justifier vos choix.

Il en est de même pour le plan spirituel. En étant présent, en étant à l’écoute de votre corps, vous recevez les messages du Savoir via vos intuitions et vos inspirations.

Vous êtes à l’écoute de ce qui est et faites ce qu’il y a à faire, c’est tout.

 

Le corps sait, écoutez-le et reprenez la souveraineté de votre vie.

 

Du moment où vous êtes connecté à votre corps, plus personne ne peut vous manipuler. Plus personne ne peut vous « vendre » quelque chose qui n’est pas bon pour vous car, informé par votre corps, vous aurez connaissance du danger qui vous guète et serez à même de l’éviter.

Vous avez compris que vous n’avez pas besoin de connaissances spécifiques pour pouvoir faire de bons choix.

Cependant, plus vous avez de connaissances, plus vous pouvez être précis dans vos perceptions et plus ciblés sont vos choix.

Vous avez maintenant conscience qu’en écoutant votre corps, vous pouvez non seulement solutionner des problèmes, mais également en éviter.

Mais, peut-être vous demandez-vous pourquoi vous ne le faites pas ? Pourquoi les êtres humains que nous sommes avons oublié cet instinct vital ? Pourquoi devons-nous réapprendre ce que nous connaissions ?

Je vous proposerai une réponse dans mon prochain article : « Est-ce que la place du mental est vraiment dans la tête ? »

Prenez soin de vous,

Martial

Vous allez probablement aussi aimer…

L’ATTENTION ou l’écoute du cœur

Contrairement à la concentration, qui est de nature mentale, l’attention est un processus corporel conscientisé.
Ce sont la présence et l’écoute qui permettent d’activer l’attention. Et pour être présent, il est indispensable d’être connecté à son corps.
Si tu veux en savoir plus, clique sur le lien et lis l’article.

Intuition et perceptions extra-sensorielles

Percevoir, c’est simple, facile, même automatique.
Que vous en soyez conscient ou non, vos perceptions extra-sensorielles vous influencent au quotidien.
Il est donc important de comprendre comment cela fonctionne et d’apprendre à les utiliser correctement.
Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur le lien.

L’intuition est toujours juste

L’intuition est toujours juste !
Peut-être que cette affirmation vous fait réagir.
Et si c’était vrai et que les erreurs ne venaient pas de l’intuition, mais d’autres choses.
Curieux d’en savoir plus, alors cliquez sur le lien.

L’intuition et le bonheur

Écouter son intuition embelli la vie et contribue au bonheur.
Le bonheur est en vous, alors n’hésitez pas à lui permettre de se manifester dans votre vie le plus souvent possible. Un moyen simple pour y parvenir est d’écouter votre intuition.

L’intuition

L’intuition suscite de plus en plus d’intérêt et ce n’est pas pour rien.
L’intuition n’est pas un don. Elle est une faculté naturelle nous permettant de recevoir des informations, sans que celles-ci soient perverties par notre égo et notre mental.

Que faire pour se détendre – 5/5

Vous avez probablement rencontré des difficultés à exécuter les squats en étant détendu. C’est tout à fait normal.
Passons maintenant à la vitesse supérieure, se détendre en s’adaptant à ce qui vient à soi.

Que faire pour se détendre – 4/5

Vous avez probablement constaté que cela devient difficile de se détendre en maintenant une posture.
Augmentons encore la difficulté d’un cran, en passant à la détente en mouvement.

Que faire pour se détendre – 3/5

Si vous avez pratiqué, vous vous êtes rendu compte qu’il est déjà moins aisé de se détendre assis que couché.
Pour pouvoir aller un peu plus loin dans la qualité et la profondeur de votre détente, passons à la troisième étape de progression, se détendre en maintenant une posture.

Que faire pour se détendre – 1/5

Se détendre dans de bonnes conditions, c’est très bien. Mais, être capable de se détendre rapidement, en direct, dès qu’une situation nous surprend, éviter de succomber au stress et donner une réponse cohérente dans l’instant, ça c’est top

La détente et la paix intérieure

La détente est un élément clé dans le bien-être et la santé.
En effet, le stress génère des tensions et, s’il n’est pas géré, il se stocke dans le corps. Cela commence en général par …

Sortir des comportements issus de la PEUR

La situation que nous vivons depuis quelques mois fait ressortir de manière flagrantes certains types de comportements issus de la peur.
Dans cet article, je vous propose une brève descriptions de ces comportements principaux, ainsi qu’une manière simple d’en sortir.
Ne vous y trompez pas, nous sommes tous concernés.

LE STRESS SE STOCKE DANS VOTRE CORPS – Comment vous en débarrasser

La peur et les informations qu’elle contient se figent dans notre corps, plus exactement dans les fascias.
Par un travail corporel de libération des tensions vous pouvez évacuer les charges émotionnelles de la peur et vous libérez des entraves qui vous empêchent de bien vivre et de vous réaliser.

Coronavirus : Que puis-je faire ?

Je partage avec vous ma manière de voir les choses et vous propose un exercice qui pourra vous aider à aller de l’avant et à braver cette période qui peut s’avérer difficile.

La Magie de la Vie

La Magie de la Vie est une série d’ateliers basés sur le Chamanisme. Ils sont dédiés à la communication avec les Forces de la Nature et au développement des perceptions extra-sensorielles.

Se libérer des allergies

Vous souffrez d’allergies ou intolérances diverses.
Vous souhaitez vous libérer des contraintes dues à ces allergies.
Lisez cet article.

Osez vivre vos émotions

Vous n’osez pas vous lâcher et vivre vos émotion.
Vous pensez que c’est difficile, voire impossible.
Lisez cet article, vous y trouverez quelques astuces.

Libérez-vous des émotions désagréables

Vous êtes facilement perturbé par vos émotions, vous perdez vos moyens et cela vous pourrit la vie. Vous souhaitez vous libérer de l’emprise qu’elles ont sur vous et vivre pleinement votre vie, en toute quiétude.
Lisez cet article, vous y trouverez quelques astuces pour commencer à gérer vos émotions de manière simple et naturelle.

La santé et le bonheur par la voie du Corps

La santé et le Bonheur font partie des biens les plus précieux et les plus recherchés durant la vie.
Dans cet article, je vous propose de découvrir une voie simple et accessible à tous pour améliorer et maintenir un bon état de santé et augmenter les moments de bonheur : l’activité corporelle consciente.

La puissance de la pensée

Vous pensez tous les jours.
Mais êtes-vous conscient que vos pensées influencent les évènements que vous vivez et votre état de santé ?
Savez-vous que 95% de vos pensées sont inconscientes ?
Dans cet article, je vous parle des mécanismes d’influences de vos pensées sur votre vie.
En plus, je vous livre 7 astuces pour éviter les pièges de la pensées.

L’Énergie et la Vie

Tout est Énergie, que ce soit le monde matériel ou le monde de l'Esprit. C'est l'équilibre dans les Énergies qui permet à la Vie de se manifester et son maintien permet le bien-être et une bonne santé. Or, nous sommes tous amenés, à un moment ou à un autre, à perdre...

THÉRAPIES ÉNERGÉTIQUES ET SOCIÉTÉ

THÉRAPIES ÉNERGÉTIQUES ET SOCIÉTÉ On me pose régulièrement des questions concernant l’énergie ; Qu'est-ce que c’est ? Comment est-ce que cela fonctionne ? Comment est-ce que je travaille avec ? J’ai donc décidé de prendre ma plume et vous apporter quelques réponses....

Les douleurs et leurs traitements

Savez-vous ce qui motive les deux tiers des motifs de consultations médicales ? La douleur.

Elle est de plus en plus présente, sous des formes multiples et, souvent, elle reste un mystère pour la médecine officielle.

Share This