LA PUISSANCE DE LA PENSÉE

 

« La pensée est un dialogue invisible et silencieux de l’âme avec elle-même. »

Platon

 

L’ENSEMBLE DE VOS PENSÉES CRÉENT VOTRE VIE

La façon dont vous pensez est directement liée à la manière dont vous vous représentez la réalité et celle-ci inscrit en vous ce que vous vivez comme réel.

 

VOTRE MANIÈRE DE PENSER INFLUENCE VOTRE CORPS ET LES ÉVÈNEMENTS

Prenez une situation, c’est quelque chose d’objectif, qui se produit en un lieu précis, que va vivre une personne dans un contexte donné, avec d’autres individus ou non.

Cette personne va percevoir cette situation au travers de ses divers filtres, ce qui va créer en lui ce qu’il va prendre pour la réalité et générer des pensées qui sont associées à son mode de représentation et à son monde de fonctionnement. Les perceptions sont donc subjectives et propres à chaque individu.

La manière dont cette personne a vécu cette situation, ainsi que les pensées qui lui passent par la tête influencent son état émotionnel en générant en lui des ressentis, des sensations, des sentiments et des émotions. Tout cela engendre ensuite des réactions corporelles (réactions physiologiques, attitudes, comportements…).

En plus de cela, un mécanisme d’adaptation inconscient va se mettre automatiquement en place en générant des intentions, la plupart du temps inconscientes, qui génèrent le futur de cette personne. Ce futur se manifestera au travers de situations et/ou dans le corps.

Ces phénomènes sont bien schématisés dans l’illustration ci-dessous.

En résumé, dans un premier temps, votre manière de penser génère en vous votre mode de représentation de la réalité, ce que vous vivez comme réel. Puis, dans un second temps, votre manière de penser génère votre futur.

Ce phénomène d’influence peut se manifester dans deux directions :

  • Pensées positives  » Placebo     » Guérison
  • Pensées négatives  » Nocebo     » Poison
La manière dont vous avez vécu le passé a créé votre présent
et la manière dont vous vivez le présent crée votre futur.

LA PENSÉE INFLUENCE LA SANTÉ

Vous avez compris, à la lecture de ce qui précède, l’importance capitale de la pensée et de l’influence sur notre réalité.

Si la pensée est si puissante, pensez-vous qu’elle puisse avoir une influence sur votre état de santé ?

Bien évidemment ! Votre manière de penser influence directement votre état de santé.

Les dernières découvertes scientifiques en matière de santé et plus particulièrement l’épigénétique, ont démontré que ce ne sont pas les gênes qui sont la cause d’un caractère, d’un comportement ou d’un état et que nos gênes sont influencés par notre environnement (intérieur et extérieur) et contrôlés par notre état d’esprit et notre manière de penser (inconsciemment ou non).

Un environnement malsain et des pensées malsaines créent un déséquilibre intérieur, qui va générer un corps malade. A l’inverse, des pensées positives et un environnement sain et harmonieux matérialisent un corps en bonne santé.

Prenez le cas d’une situation où vous ne parvenez pas à donner une solution cohérente dans l’instant, cela génère un stress en vous. Vous allez commencer à avoir des pensées négatives, ce qui va faire augmenter l’intensité du stress en vous. Lorsque vous atteindrez votre seuil de tolérance, un mécanisme psycho-physiologique de survie se met en place et génère une pathologie, spécifique à la nature du stress vécu.

La conscience de la manière dont vous avez vécu la situation, la correction de celle-ci et la transformation des contentieux psycho-émotionnels à l’origine de ce mode de perception, vous permettront alors de stimuler en vous vos processus de guérison.

Donc, si vous souhaitez vivre heureux, en bonne santé et avoir une vie harmonieuse, la première chose à faire est de devenir maître de vos pensées.

LES PIÈGES DE LA PENSÉE

Nous avons tous tendance à nous laisser piéger par certaines de nos pensées, mises en place par nos peurs et notre égo.

Voici quelques-un de ces pièges :

  1. Tenter de ne pas penser

Nous ne pouvons pas ne pas penser, alors n’essayez pas.

  1. Penser que l’action de penser est conscient

C’est faux, 95% des pensées sont inconscientes.

De plus, 70% des pensées que nous avons sont négatives et répétitives.

En avoir, conscience, permet de les corriger.

  1. S’illusionner

Faites attention au projections mentales, aux conclusions hâtives et au déni. Nous y sommes tous sujet et c’est automatique.

Encore une fois, avoir conscience de nos pensées permet de pouvoir corriger ce qui doit l’être.

  1. Tenter de se convaincre

Lorsque quelque chose ne va pas, ne cherchez pas à vous convaincre que tout va bien, ça ne fonctionne pas. Votre cerveau et votre corps ne sont pas dupes.

Soyez honnêtes avec vous-même et soyez à l’écoute de votre corps et de votre émotionnel.

  1. Rester dans la tête

Tout mentaliser et se couper des sensations et des émotions est le meilleur moyen pour être malade. Si vous êtes dans le contrôle mental, vous le faites instinctivement pensant que vous pouvez ainsi tout contrôler. C’est un leurre, en réalité vous ne contrôlez absolument rien. Ce sont vos peurs et votre égo qui contrôlent vos pensées et vous manipulent pour que vous restiez sous leur emprise.

  1. Faire comme si et y rester

Lors de difficultés, faire « comme si… » peut s’avérer utile, au début, le temps que vous éleviez vos compétences pour faire ce que vous avez à faire. Le piège serait de ne pas évoluer et de continuer à faire « comme si… » sur la durée. En tentant de vous duper vous-même vous vous faites du mal et vous empêchez de retrouver l’équilibre et d’évoluer.

  1. Fuir dans l’imaginaire

Lorsque la réalité est trop difficile, fuir dans l’imaginaire, que ce soit pour une situation en particulier ou en « vivant » carrément dans un monde virtuel est un excellent moyen pour ne jamais rien régler.

Nous existons et vivons ici sur Terre, au travers des diverses manifestations qui composent notre vie, dans la réalité incarnée. Tout se passe au travers de notre incarnation, c’est par elle que nous vivons les belles choses, ainsi que les mauvaises. C’est le seul endroit où vous pouvez agir concrètement et guérir.

Comme le répétait souvent un de mes professeurs, « la guérison se fait par l’apposition d’actes concrets, faits dans la réalité et dont le résultat est vérifiable ».

CONCLUSION

En conclusion, la manière dont vous pensez donne la manière dont vous vivez.

La manière dont vous pensez influence directement votre réalité, votre santé et votre vie.

En étant maître de vos pensées, vous devenez maître de votre vie.
En travaillant la Gestion Mentale, le mental n’est plus un dispositif de contrôle au service des peurs et qui vous asservit, mais devient un outil de guérison, de bien-être et de réalisation.

La Gestion Mentale est un des nombreux outils que j’utilise lors des séances de Thérapie de Conscience, pour vous aider à guérir ou à vous libérer de situations difficiles et schémas récurrents.

La Gestion Mentale est également un des six secteurs étudiés en Global Mentalism. Elle peut s’avérer particulièrement intéressante à connaître et surtout à utiliser dans votre quotidien, tant pour améliorer votre santé, vos relations, vos performances que votre qualité de vie.

Share This